Les travaux du LabSIC en région  Asie – Pacifique

Coordonnateur : Philippe Bouquillion

L’Asie-Pacifique et l’Océan Indien sont des aires géographiques particulièrement intéressantes pour les recherches en sciences de l’information et de la communication menées au LabSIC

Le développement exceptionnel des industries culturelles et créatives ainsi que des industries de la communication y est aussi bien le fait  des « géants mondiaux », Samsung ou Alibaba par exemple, que de petites entreprises et d’un secteur artisanal souvent très vivace et occupant un rôle économique et social parfois central.. On peut y observer des modalités d’agencement entre les produits et leurs acteurs, des modes de financement et de valorisation, mais aussi des modalités de création et de diffusion spécifiques et distincts par de nombreux aspects de ceux existant en Europe ou en Amérique de Nord. Le rapport aux pouvoirs publics y est également très particulier, parfois très étroit, comme en Chine, ou assez lointain, en Inde par exemple.

Ensuite, ces espaces offrent des cas privilégiés pour observer des innovations communicationnelles portées par le numérique. Les Smart Cities, les réseaux sociaux associés à des sites de commerce électronique ou à des jeux vidéo sont autant de dispositifs, de normes et d’usages qui posent question et où les solutions retenues dans ces espaces géographiques sont aussi originales qu’innovantes.

Enfin, du point de vue des espaces publics, de la circulation des discours et des modèles, ces espaces sont riches d’enjeux : l’artisanat est ainsi au cœur de la défense de l’identité nationale indienne, face aux grandes disparités internes de la Fédération indienne, mais aussi face au grand voisin que constitue la Chine. De même, dans ces aires peuvent être observées de nouvelles et exemplaires contributions de l’espace public au réaménagement de la sphère marchande  (développement de nouvelles formes de publicité et de valorisation des produits autour des data, construction de nouveaux espaces sociaux et de nouvelles temporalités favorisant de nouvelles formes de consommation, notamment autour des réseaux sociaux, etc.)

Les trois thématiques  du LabSIC sont donc directement concernées.

Les recherches menées au LabSIC sur cet espace associent différents partenaires, locaux ou français, disposant de compétences pour apprécier les situations locales tandis que nous maîtrisons les problématiques liées aux industries culturelles et créatives, du numérique et de l’espace public.

Les premières de ces recherches ont été réalisées entre octobre 2009 et avril 2011, dans le cadre du programme « Très haut débit » (THD) mené autour de la plate-forme d’expérimentation mise en place par le pôle de compétitivité des contenus numériques Cap Digital et  la Maison des Sciences de l’Homme Paris nord. Elle a notamment donné lieu à la production d’un benchmarking international des plates-formes expérimentales des services THD. Des enquêtes ont été conduites par le LabSIC en Corée et au Japon sur les réseaux à haut débit, mais aussi sur les stratégies des principaux acteurs des industries  de la culture et de la communication ainsi que sur les politiques publiques et réglementaires.

Aujourd’hui trois ensembles de recherches sont en cours.

L’un avec l’Inde porte sur les Smart Cities, sur l’artisanat et sur les politiques publiques. Une collaboration étroite a été mise en place avec le Centre d’étude de l’Inde et de l’Asie du sud (CEIAS), du CNRS. Un cycle de conférences communes doit débuter en 2017. Le LabSIC peut ainsi collaborer avec des spécialistes de l’Inde appartenant au CEIAS, dont Catherine Servan-Schreiber, et avec les réseaux en Inde et en Europe de ces collègues indianistes.

Le second programme en cours est conduit avec la Chine, tout particulièrement avec l’université Jiao Tong de Shanghai.  Il porte sur les questions de diversité culturelle et les diverses acceptions et enjeux de cette notion en Chine comme en France.

La troisième action porte sur les Smart Cities à l’île Maurice, notamment en collaboration avec le CEIAS, le Centre d’Economie de Paris Nord, la MSH Paris nord et le LabEx ICCA

Le LabSIC est ainsi au cœur d’un réseau de recherche international, interdisciplinaire et interinstitutionnel. Il joue à cet égard, dans son champ de compétences, un rôle fédératif assez unique en France.

Publications

BOUQUILLION Ph. (2016) « Les enjeux des industries créatives en Inde », Les enjeux de la communication, http://lesenjeux.u-grenoble3.fr/2016-dossier/03-Bouquillion/index.html

BOUQUILLION Ph. (2014) « Francophone perspectives on cultural and creative industries », Conférence franco-chinoise sur les médias et les industries culturelles, Zhejiang University of Media and Communications, Hangzhou, Chine, 24 février.

BULLICH V : « Over the top content distribution platforms: new strategies, new production norms », Colloque international « Art and cinema industries in India : Norms, workers and territories », organisé par l’Institut français en Inde, le Centre for Social Sciences and Humanities (New Delhi) et l’Ambassade de France au Laos. The Kiran Nadar Museum of Art, Saket, New Delhi, 6 mai 2016.

Actualités Asie

region_mena
Région Moyen-Orient et Afrique du Nord

Transformations des espaces médiatiques et culturels nationaux dans la région MENA. Productions, circulations, pratiques, enjeux politiques

chine_india
Région Asie – Pacifique

Développement des industries culturelles et créatives dans la région Asie-Pacifique. Plateformes, politiques publiques, articulations entre artisanat et industrie, Smart cities

region_amerique_sud
Région Amérique du Sud

Reconfigurations et logiques émergentes des industries culturelles en Amérique du sud. Modes d’action, diversité, indépendance